Les nouveaux-nés

La naissance est de loin le premier grand traumatisme que va subir votre enfant.

Même quand l’accouchement se passe normalement (sans forceps ni ventouse) le crâne de votre enfant subit de nombreuses pressions et torsions pour se frayer un chemin entre les os de votre bassin.

Ces contraintes laissent parfois quelques séquelles visibles (déformations du crâne, asymétrie du visage…) mais qu’en est-il de sa colonne vertébrale ?
Lors de l’accouchement, les hautes cervicales sont les plus sollicitées à cause de la rotation de la tête exercée par l’obstétricien. C’est à ce niveau que la moelle renferme la plupart des centres de régulation de notre organisme.
Pour assurer un bon départ dans la vie à votre enfant, il est important de consulter un chiropracteur pour corriger les déséquilibres provoqués par l’accouchement.

La chiropraxie accompagne votre enfant pendant son développement

Les bébés et les enfants sont en croissance permanente. Leurs os, leurs muscles et les autres structures se développent vite obligeant le corps à s’adapter : apprendre à tenir sa tête, à s’asseoir, à ramper puis à marcher…

Votre enfant devra en effet relever le défi de passer de la position assise à debout, suivront les premiers pas et inévitablement les premières chutes. Même si ces chutes semblent sans gravité, chaque chute est un choc pour l’organisme créant des micro déséquilibres qui s’ajoutent les uns aux autres.
Au début rien de visible, le corps est bien fait et s’adapte en compensant mais cette compensation lui demande plus de travail. Vient le moment où le corps ne peut plus compenser et les premiers problèmes apparaissent. Cela peut arriver après plusieurs années ou au bout de quelques semaines.

Suivant l’âge de votre enfant on observe différents symptômes : régurgitations, pleurs inexpliqués, coliques, infections à répétition, otites, scolioses, hyperactivité, troubles de la concentration…

Votre chiropraticien est là pour corriger ces troubles et les prévenir sur le long terme.

Les signes devant vous alerter et vous amener à consulter :

  • Une naissance difficile (forceps, ventouses, accouchement long…)
  • Votre enfant présente une asymétrie du crâne ou du visage
  • Votre enfant éprouve des difficultés à téter
  • Votre enfant a la tête inclinée ou tournée d’un côté
  • Votre enfant souffre de coliques, de régurgitations…
  • Des pleurs inexpliqués, d’infections à répétitions
  • Plus tard des troubles de la marche, troubles de la posture…